Hardening consulting

News et petite astuce pour les développeurs Wayland

Récemment une petite visite au SSTIC, cette année j'ai eu une place en troisième session. Si ça continue comme ça, l'année prochaine je ne pourrais pas y aller faute de place ! Le niveau était bon comme toujours mais j'ai moins vu de talk qui m'ai vraiment impressionné. Les talks et les slides sont disponibles en vidéos sur les pages correspondantes.

Et l'objet de ce billet: un petit truc pour ceux qui font du developpement sur weston.

Depuis que j'ai mis à jour ma machine en Ubuntu 16.04, j'avais remarqué qu'il se produisait quelque fois des choses bizarres:

  • gnome-terminal qui ne se lance plus;
  • la plupart des applications du menus qui ne se lançaient plus;
  • le screensaver / lock screen qui freezait ou clignotait sans permettre de saisir le login et le mot de passe (et donc obligé de le tuer à partir d'une console texte);

J'ai mis un bout de temps à faire le lien entre ce bug et le fait qu'il arrivait tout le temps alors que j'étais dans une séance de debuggage de weston. Le problème vient du fait que Gtk est compilé avec le support wayland, et donc quand on lance un application, la bibliothèque va regarder si le wayland display wayland-0 est utilisable et si c'est le cas il va l'utiliser.

Quand on lance weston, par défaut il écoute sur wayland-0 et donc:

  • gnome-terminal fait partie des applications qui ne fonctionnent pas sous wayland (donc quand on clique pour le lancer, on n'a aucune indication visuelle de ça);
  • les applications finissaient sur weston, sans que je ne m'en soit rendu compte;
  • le screensaver / locker doit aussi faire partie des application qui ne sont pas wayland proof

Le truc consiste simplement à demander à weston d'écouter sur wayland-1 plutôt que wayland-0, et le tour est joué: on peut garder son desktop opérationel et debugguer en même temps.

En bonus, il se passe exactement la même chose lors d'un debuggage de kwin, car il fait serveur wayland aussi.

Commentaires